Prêt de tablettes

Nous avons acheté deux iPad

iPad Books, Strasbourg / CC Elliot Lepers pour OWNI.fr, ownipics pour flickr / CC By-NC-SA 2.0

début 2011 pour la bibliothèque du centre parisien des Arts et Métiers. Je les ai laissés assez longtemps dans un placard car j’hésitais sur la manière de les mettre à disposition de nos publics.

Après avoir fait une veille sur le sujet, j’ai finalement opté pour une première expérience de prêt des iPad auprès des personnels. Nous avons commencé l’expérience en juin 2012 avec des prêts de 3 semaines et celle-ci a tout de suite eu du succès. Les personnels sont en effet contents de pouvoir essayer eux-mêmes cet objet dont ils entendent beaucoup parler et qu’ils n’ont pas encore forcément eu l’occasion de manipuler.

Pour garantir le prêt, j’ai finalement opté pour la signature d’un papier qui engage la responsabilité du lecteur sur le coût de l’objet qu’il emprunte. Je n’ai pas souhaité demander au lecteur une copie de son assurance civile comme le font certaines bibliothèques. Pour les lecteurs qui le souhaitent, nous donnons également un mini-guide d’utilisation (deux pages). Le prêt comprend également un étui de protection et le chargeur.

Les différentes étapes que j’ai suivies sont décrites sur ce schéma. Il contient également les documents utilisés.

Les tablettes n’ont pas de contenu spécifique, hormis quelques liens vers des musées parisiens et un ou deux livres classiques téléchargés dans le kiosque. Ils sont entrés dans Flora comme « ipad en prêt », ont un numéro d’inventaire et un code-barre ce qui facilite le prêt.

Dans un premier temps, ce sont les collègues de l’équipe qui ont emprunté les tablettes afin de pouvoir se familiariser avec leur manipulation. Je mets à jour les tablettes après chaque prêt (théoriquement, en fait je le fais de temps en temps).

Nous avons acheté deux autres tablettes en décembre 2012 et nous avons commencé le prêt pour les étudiants en janvier. Une file d’attente s’est tout de suite formée (24 heures après l’annonce sur notre ENT). Nous avons donc réduit le prêt à 8 jours.

Pour tout dire, voyant les étudiants suréquipés de mobiles et portables en tout genre, je ne m’attendais pas à cet engouement pour les tablettes. Comme quoi, l’objet aiguise encore la curiosité, même chez des étudiants qui peuvent par ailleurs paraître blasés.

Christine O.

Publicités
Cet article, publié dans Accueil, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Prêt de tablettes

  1. A cluny, nous prêtons 1 Ipad et 1 liseuse et nous demandons à l’emprunteur (élève ou personnel) de répondre à un mini-questionnaire au retour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s